Catégorie : écrire

0

Le Cuir usé d’une valise : fragments d’une mémoire politique

J’ai eu l’opportunité de contribuer à l’ouvrage collectif Colonisations. Notre histoire, coordonné par Pierre Singaravélou. J’y publie un bref texte consacré à un sujet important : la contribution du rap français à la politisation de la mémoire de l’histoire coloniale dans la France contemporaine. Et pour illustrer ce sujet, j’ai choisi un morceau phare d’un groupe incontournable sur cette question : La Rumeur. La contribution publiée dans le livre devant être (trop) courte, je présente ici une version longue qui rend un peu plus justice au titre « Le Cuir usé d’une valise », et à son clip. Cette contribution...

3

Perspectives esthétiques sur les musiques hip-hop

Après trois ans de travail de l’équipe du colloque Conçues pour durer, de plusieurs des personnes qui y ont participé, et de quelques autres, il est là : le premier livre issu du colloque, intitulé Perspectives esthétiques sur les musiques hip-hop et publié aux Presses universitaires de Provence. En partenariat étroit avec l’équipe de la collection Chants Sons1, que nous tenons à remercier, cette publication souligne l’importance et la diversité des questions formelles au sens large que l’on peut aborder par le biais des musiques hip-hop. Innovation esthétique majeure des années 1970, ces musiques se renouvellent sans cesse depuis quarante...

7

Une histoire du rap en France. Postface à l’édition 2014

L’un des déplacements que je souhaitais défendre avec ce livre porte sur l’association communément faite entre rap et banlieue. Tout au long de mes recherches, ce lien a constitué un obstacle. Mais plutôt que de l’aborder de front, j’ai tenté de le surmonter dans la pratique de l’écriture sociologique elle-même. Je profite de cette réédition pour expliciter cette démarche, et quelques-uns de ses enjeux. Dans la majorité des travaux portant sur le rap français, le lien entre rap et banlieue est présenté comme allant de soi. Cette évidence se présente parfois sous la forme d’une évaluation mi artistique mi politique :...

Conversations numériques 5

Conversations numériques

J’ai été bluffé par un échange scientifique qui s’est noué sur le blog de La Méduse. Je me permets donc de le relayer ici, et de tirer mon chapeau aux participantes à ce modèle de discussion intellectuelle numérique qui porte en outre sur un sujet passionnant. Tout commence par une série de billets consacré à l’ouvrage de Christine Détrez et Anne Simon, À leur corps défendant. Les femmes à l’épreuve du nouvelle ordre moral.

Parcours subjectif dans les enjeux des digital humanities 1

Parcours subjectif dans les enjeux des digital humanities

Il y a tout juste un mois se déroulait le THATCamp Paris 2010. Les deux journées de discussions et de débats se sont conclues par la rédaction et l’adoption d’un Manifeste des digital humanities, qui peut être consulté (et signé) sur le carnet du THATCamp Paris 2010. Voici quelques notes, fruit de mon point de vue de jeune docteur en sociologie. J’emprunte librement non seulement aux animateurs et animatrices des ateliers, mais aussi aux questions, remarques et critiques des participant-es. Le statut de ce qui suit est donc ambigu : si ce propos collectif est remis en forme par mes...

Garbage in, garbage out 1

Garbage in, garbage out

Ce qui se passe dans les salles de marché, dans l’univers de la finance est un subtile mélange de rationalité et d’irrationalité qui est bien fait pour tromper son monde. Car en effet, les bac +12 manipulent des outils mathématiques qui nécessitent d’avoir fait bac +12 et qui sont extraordinairement sophistiqués. Mais un modèle mathématique ne vaut jamais que ce que valent ses hypothèses. Et selon l’expression anglo-saxonne consacrée, « garbage in, garbage out ». C’est-à-dire saloperie à l’entrée, saloperie à la sortie. Donc vous avez des modèles extrêmement puissants en effet, mais qui sont nourris par des hypothèses qui...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search