Catégorie : diffuser

1

Marseille, capitale du rap : hommages

Le documentaire Marseille, capitale du rap, réalisé par Gilles Rof, Didier D. Daarwin, fait figure d’événement. Il donne une profondeur historique à la singularité rap marseillaise, qui s’impose à nouveau dans toute la France et au-delà avec le succès massif du collectif 13 Organisé. On peut toujours le visionner sur le site de France 5. Impossible néanmoins de faire tenir la richesse musicale de cette ville en 55 minutes. Il fallait donc faire des choix, et si je regrette la trop grande centralité d’IAM dans le montage final, si fondamental que soient ce groupe et ses membres, Karim HammouMore Posts...

0

Quarante ans de rap français : identités en crescendo

Alain-Philippe Durand m’a proposé de contribuer à la réédition de Black Blanc Beur, le premier livre anglophone entièrement consacré au hip-hop francophone. Le première édition date de 2002, comme son titre assez daté le laisse deviner. Vingt ans plus tard, il s’agit donc de faire une grosse mise à jour. Le nouveau volume s’intitule Hip-hop en français. Y participer est un honneur, mais aussi un défi : présenter un panorama de quarante ans d’histoire du rap en France en quelques pages, et de surcroît à un public anglophone. À la lumière des très nombreux travaux de qualité qui ont été...

3

Perspectives esthétiques sur les musiques hip-hop

Après trois ans de travail de l’équipe du colloque Conçues pour durer, de plusieurs des personnes qui y ont participé, et de quelques autres, il est là : le premier livre issu du colloque, intitulé Perspectives esthétiques sur les musiques hip-hop et publié aux Presses universitaires de Provence. En partenariat étroit avec l’équipe de la collection Chants Sons1, que nous tenons à remercier, cette publication souligne l’importance et la diversité des questions formelles au sens large que l’on peut aborder par le biais des musiques hip-hop. Innovation esthétique majeure des années 1970, ces musiques se renouvellent sans cesse depuis quarante...

0

Playlist Pas la même vie

Depuis le 16 mars, depuis que le Président de la République a pris la parole dans un discours aux accents nationalistes et militaristes, on a l’impression qu’il n’existe plus qu’une vérité : celle d’une crise sanitaire surgie de nulle part (enfin si : de l’étranger). Plus qu’une expérience : celle du confinement « responsable » dans le confort bourgeois. Les médias dominants stigmatisent les habitants des quartiers populaires tandis qu’ils dressent un portrait plein d’empathie pour les Lucy qui télétravaillent sur les quais de l’île Saint-Louis. Karim HammouMore Posts – Website

0

Hip-hop et monde académique : qui profite de qui ?

La première séance de la 2e saison du séminaire “Fight the power” ? Musiques hip-hop et rapports sociaux de pouvoir s’est déroulée le 24 octobre 2019. Autour du thème « Hip-hop et monde académique : qui profite de qui ? », elle proposait une projection du documentaire Paris 8, La fac hip-hop de Pascal Tessaud, suivi d’une table-ronde avec le réalisateur, David “Mwidi” Koné, pionnier du hip-hop, beatmaker et rappeur, Jacky Lafortune, ancien professeur en arts plastiques à Paris 8, et Akim Oualhaci, sociologue, spécialiste des classes populaires et de la sociologie de la culture. Karim HammouMore Posts – Website

2

Facs et labos en lutte : un concert exceptionnel

Pas de séminaire “Fight the power”  dans le contexte actuel de grève, mais toujours du hip-hop ! Alors que la mobilisation de l’enseignement supérieur et de la recherche (ESR) est de plus en plus large, le comité de mobilisation des facs et labos en lutte, l’Université Ouverte et l’Université populaire de Paris Diderot ont organisé un concert exceptionnel vendredi dernier. Réuni.es pour mener la lutte en musique, une chorale militante, un Piki Blind Test de Tomas & Pierre, le rappeur Edouard Kissifrott, La Fanfare Invisible… et un plateau exceptionnel de rappeuses : Fanny Polly, Ekloz, Nayra, Loréa et Billie Brelok....

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search