Danser à Paris dans les années 1970-80

En matière de pratiques culturelles, le développement de la fréquentation des discothèques est sans doute l’évolution la plus notable, à la fin des années 1970, et elle passe totalement inaperçue des radars macro-sociologiques de l’époque, notamment des enquêtes sur les pratiques culturelles des Français. On peut y voir une confirmation de ce constat, formulé par Olivier Donnat et Augustin Girard :

Tout ce qui est réaction prometteuses, brèche à travers les inerties et les déterminants passés, innovation porteuse d’avenir, et qui est peut-être le plus important pour imaginer des politiques futures, s’écoule sans laisser de traces à travers les grosses mailles de ce type d’enquête1.

Absente de l’enquête de 1973, mais aussi de celle de 1981, la « sortie en boîte » est prise en compte pour la première fois en 1989, dans la catégorie « fréquentation des spectacles ». Elle apparaît alors immédiatement comme une pratique très répandue : 55% des Français y sont allés au moins une fois dans leur vie (80% des moins de 35 ans), et pour le quart de Français qui y sont allés dans l’année, c’est la deuxième pratique la plus fréquente, juste après les sorties au restaurant, et devant le cinéma ou le bal public.

Une cartographie de la fête à Paris

Ces nouveaux lieux d’expérience de la musique et de la danse jouent un rôle important dans le développement des nouveaux courants musicaux de l’époque – soul, funk, punk, disco, new wave, et à partir de la toute fin des années 1970, rap.Voir par exemple le témoignage de Bernard Bacos, auteur d’un site consacré au « Paris branché des années 70 », et à l’époque noctambule :

Le premier disque de rap que j’ai entendu, en dehors des Last Poets en 69, c’était ‘Rappers’delight’ par Sugar Hill Gang et je me souviens que c’était à l’ouverture de la Main Jaune en 79, une boîte porte de Champerret où on dansait en rollers skate2

À l’aide de quelques ouvrages témoignant de l’époque, j’ai tenté de recenser quelques uns des lieux de danse au tournant des années 1980, et  notamment ces premières discothèques qui se multiplient alors à Paris et sa proche banlieue. Évidemment, toutes n’avaient pas le même concept, ne passaient pas la même musique, et n’acceptaient pas les mêmes clientèles…


Afficher Danser à Paris de 1975 à 1985 sur une carte plus grande

Sur cette carte (à compléter ! chercheur-e-s, clubbers ou amateur-e-s, n’hésitez pas à apporter des précisions…) :

  • Des dancings ouverts dès les années 1930, et encore en activité dans les années 1970 : la Coupole, le Kiss Club, le Balajo ;
  • des clubs « sélect » créé au tournant des années 1960 (Régine, Castel, New Jimmy’s) ;
  • quelques night-clubs des années 1960-1970 comme la Locomotive (1960), la Bohême (attestée dès 1964), le Bus Palladium (créé en 1965), le Tour Club (1966), le Gibus (1967), le Sept (1968), la Casita (1970), le Nuage, le Club 18, le Scaramouche, le Bronx (qui ouvrent tous les quatre vers 1970), le Whisky à gogo (1972), le Colony (1973), l’Émeraude (créé au milieu des années 1970), Le Rocco Club (1974), l’Élysée-Matignon (1977) ;
  • les premières grandes discothèques : le Memphis (1968), le Chalet du Lac (dancing dès les années 1950 qui devient discothèque en 1973), la Main bleue (1976), le Palace, les Bains-Douches et la Scala (1978), la Main jaune (1979), le Pacific (1980), le BH et l’Opéra Night (créés en 1981), le Midnight Express (1982) ;
  • d’autres clubs ou boîtes de nuit, plus petites : le Rose Bonbon (1978), le Broad (1980 ?), le Tango (renouvelé par Serge Krüger à pratir de 1981), le Garage, le Haute Tension, le Ring, les 120 nuits (1983), le Soleil noir (1984) ;
  • et quelques autres dont je ne connais pas la date de création (le Black & White, le Régis’kaïa, le Madras Club, le Flash Back, le Keur Samba, le Bataclan, l’Apoplexy, le Rex Club, le Rayon Vert, le Safari Club, le Shirley, le Roméo Club, le Stadium…)

Des lieux dont je n’ai pas retrouvé l’adresse :  le Club d’O, le Toppers (sans doute vers Montparnasse), le Milord Mot, le Week-End, l’Observatoire, le Club 78, le Black Sugar, le Galaxie, le Navy, l’Addison Square Garden…

Sources :

  • José-Louis Boquet, Philippe Pierre-Adolphe, Rap ta France, Flammarion, 1998.
  • Daniel Garcia, Les années Palace, Flammarion, 1999
  • Alain Pacadis, Nightclubbing, Denoël, 2005
  • Vincent Sermet, Les musiques soul et funk, L’Harmattan, 2008
  • Bernard Bacos, Le Paris branché des années 1970, site web : http://paris70.free.fr/index.htm (consulté en sept. 2011)
  • Site l’Hexagone Gay, http://www.hexagonegay.com/region/paris80-discotheques.html (consulté en sept. 2011)

Crédit de l’image à la une : « Disco light » (cc-by-sa) Martin Fisch

  1. Nouvelle enquête sur les pratiques culturelles des Français en 1989, La Documentation Française, 1990, p. 9 []
  2. Réponse de B. Bacos à une question notée dans l’ancien livre d’or de son site. Consulté en sept. 2011. []

536 réflexions sur « Danser à Paris dans les années 1970-80 »

  1. Bonjour à Tous,
    Qui a connut le Martin’s à porte Maillot dans le Bois de Boulogne dans les années 78/80……………………ambiance unique on y allait régulièrement et en semaine……bar avec moquette en bas…….

    1. j’ai connu boite chic …j’aimais beaucoup – j’ai répondu via ma boite mail …peut être un doublon pas grave – je sortaic beaucoup en semaine et voilà …. c’était il y a longtemps ….très ….

      1. C est bizarre je vois un jardin dans une boîte bois de Boulogne merci de ta reponse

      1. Bonjour Kenchela …pour le jardin je ne me souviens pas …je ne me souviens pas c’est si loin mais je ne crois pas car il me semble que je m’en rappellerais …. A+ CORDIALEMENT

    2. Moi j ‘ai connu, j ‘ai même le souvenir mémorable ou sur la piste vers les 3heures du matin il y avait Gainsbourg, Gotainer et Jean Lefebvre, qui dansaient seuls au milieu de la piste et qui étaient les trois complétement saouls, jusqu’à tomber par terre , ce qu’ils ont fait d ‘ailleurs à plusieurs reprises mais à l époque pas de smartphone pour immortaliser ces instants …… !

  2. Bonjour
    Claude je suis un ancien du top (ex toppers) et du week-end club. Depuis 69 à la fermeture.
    Je suis sur paris une rencontre serait top!!!!!!
    A+

  3. Claude, j’ai ta playlist en tête aprés les slows en 71. Blue jays wakha wakha, ballinjack, dennis coffey, candido, curtis mayfield, ray barreto. Etc……
    Excellents souvenirs d’une époque bénie!
    A+

    1. Salut Michel n’oublies pas, barrabas, creative source, the main ingredient, jorge ben, george Mc rea, the hues corporation, osibisa, et plus loin encore the beginning of the end (funky nassau) rare earth, first choice, donny hathaway, redbone, etc etc

      1. Salut les petits potes et les petites potes…. :-)) Martine Paname Michel LEDUC – CLAUDE je suis un autre Michel 🙂 :-)) sans oublier les autres bien sur de la génération……
        Et je rajouterai peut être un peu diffèrent….? Barry White George Benson Roberta Flack Marvin Gay et comme le dit très bien Michel LEDUC Curtis Mayfield Temptations un peu plus tard et j’en oublie évidement oui une époque formidable….. non ? :-))

      2. voilà une playlist qui me parle !!!!! on peut rajouter MFSB, The Three Degrees, The instruders, Rose Royce, Tavares, Ashford&Simpson, Shalamar, Rufus Thomas & Carla Thomas…………….. j’arrête là, les pieds me démangent . depuis que j’ai trouvé ce blog, à 65 ans, j’ai repris les glissades à la James devant le miroir de l’armoire!!!!!!! Merci fort, fort Karim Hammou <♥

      3. Merci à vous pour ces commentaires passionnants qui nous donnent des détails précieux sur le plaisir pris dans ces lieux et ces moments !

  4. Et personne ne se souvient du « Chevalier du Temple » dit « Chez Sarah » ? à l’angle de la rue des rosiers. il n’y avait que des ricains, basketteurs, chanteurs, musicos et la musique arrivait directement avec eux par avion! j’y ai rencontré Billy Paul, Frankie Beverly de Maze et bien d’autres. facile, j’y bossais 😉

    1. Hello MartinePaname

      ahh si le Chevalier du temple j’y suis allée, c’est là que j’ai commencé à écouter ‘Les Temptations »..

      ahh oui Rufus Thomas je me souviens .. que de merveilleux big méga souvenirs 😉

  5. Bonsoir a toi
    Martine Paname ancien fan de Curtis Mayfield effectivement ‘ Move en up le titre qu’il la lancé……..!!!! tube dans toutes les boites…..!! ou il passé !!!

    1. Après Superfly , Pusherman etc (un vrai tube pour moi) on sait pas (comme beaucoup d’autres..) où ils sont passé ?

    2. j’avais des cuisses d’acier à l’époque à force de danser des heures sur ces « monuments » de la musique. Près de 50 ans plus tard, ces musiques vous renvoient tous vers autant de supers souvenirs. On a vécu une super belle période, faisons la partager……….. ^.^

    3. ahhh ouiiiiiiiiiiiiii qu’est-ce qu’on a pu danser sur ce morceau .. rien qu’au début du disque on reconnaissait direct ce morceau

      😉

  6. Bonjour à toutes et tous spécialement à martine paname.
    J’ai toute la playlist de la bohême, du toppers (top club, et week end club, rue de la gaité).
    J’étais et suis toujours un dingue de zik!
    A l’époque achat de disques chez clémentine (rue de la montagne ste geneviéve).
    Lido musique, magenta musique, (gare du nord)
    Si tu le désires demande mon adresse mail à karim, car une rencontre s’impose!
    Je serai ravi de parler de l’époque sevrnties!
    Bien à vous.

    1. le magenta music !!!!!!!!!! c’était quoi déjà le grand magasins à strasbourg st denis, librairie je crois, au sous sol on entrait dans petites cabine équipées de gros casques pour écouter les disques ♥ les « disquaires » on disait pas dj, nous filaient des listes et on allait écouter. j’ai quitté Paris y a 2 ans, mais j’y reviens tous les mois, faudrait organiser un pélerinage 😉
      cool de retrouver les sensations de ces moments là ……

    2. Hello Michel

      Ahh si tu as une playlist de la Bohéme.. je suis preneuse .. ma best boite.. c’était tellement le top cette boite..
      merci

  7. Eh oui claude, te souviens-tu d’érotico-nico, philippe nicaud « breve rencontre », de david copperfield « summer days » des bee gees « lamplight » d’aphrodites child « marie jolie ».
    Le 1er titre de kool and the gang « kool and the gang » puis « funky man », sans oublier charly antolini « spécial vaudou » des meters d’aron neville « tell it like it is ». De sly and family stone de syl johnson et bien d’autres!

    1. Aaron Neville ♥ sa reprise de Sam Cooke « Change go come » est à tomber! d’ailleurs, je tombe à chaque fois lol

  8. A l’att de claude du toppers.
    J’ai oublier booker t « melting pot » mongo santamaria « we got a latin soul », traffic « glad » eric burdon « spill the wine » the salambos « salambo » isaac hayes  » hyperbollic…… »
    Big black « tell me do your conscience….. » ramsey lewis « wade in the water » brother jack mc duff « can’t get satisfied » fela and the africa 70 etc………

    1. Yes!!! Fela ransom kuti et ginger baker, Tabou combo, et dire que j’ai gardé tout mes vinyls (près de 500) ramsey lewis temptations eric bourdon and war Dennis coffee scorpio The mack Willie hutch julie driscoll and brian auger (save me) jai une grande préférence pour le soul et le funk …(pierre grocolas lady lady lay…) Je rigole mais ça marchait quand même celui là c’est Jean pierre qui l’avait acheté…

      1. Julie Driscoll avec son Afro rousse « Save me, somebody save meeeeeeeeeeeeeee »

    2. Eric Burdon m’a fait découvrir WAR qui est depuis et restera mon groupe préféré. il y a tout ce que j’aime dans leur musique. pour une histoire de $ ils ont perdus leur nom, maintenant c’est « the low riders band ». Eric Burdon tobacco road !!!!

      1. Salut Martine, bravo pour tes choix .. il y avait aussi Steely Dan (do it again) même tempo que Billy jean…il fallait en trouver plein d’autres pour faire des mix et pas couper le rythme (BPM) Et….pour changer de style heureusement qu’il y avait des slows et je m’engueulais avec mon boss car il avait horreur de Billy Paul !!!! l’ai racheté 3 fois!!!car il me le piquait!!!

    1. Bonjour Patoche
      Effectivement belle boite au début de son ouverture le Macumba de Melun super il refusait du monde bonne sélection après…. cela a commencé a dégénéré de part la fréquentation ! Disc. Jockey Jean Marc resté peu de temps dommage tu as du connaitre le week. ? ?

  9. Bonjour martine paname et tous les autres blogueurs.
    Effectivement martine, WAR est un groupe d’exception, en 1978 ils composent la bande originale du film youngblood à écouter si tu ne le connais pas.
    A+

    1. Merci Michel, mais je crois avoir tout ce qui concerne WAR 😉 je découvre encore des morceaux live asse récents qu’une amie américaine me fait parvenir. Lowriders Band ( leur « nouveau » nom) tourne toujours à guichets fermés la bas. si ça t’interesse voilà son lien sur fb https://www.facebook.com/reina.laguerra, tu y trouveras de vraies perles.

  10. Msg de MartinePaname
    Bizarre! Les gens qui parlent de la « Bohème » ne se souviennent pas du juke-boxe ni des projections de photos de films d’épouvante qui ont hantés les mur de chez « Tony » pendant des années!!!!! Ils doivent avoir connu l’endroit peu de temps avant la fermeture. Romain Bouteille qui venaient boire un coup à la « Bohème »

    Alors le Juke-boxe je m’en souviens mais pas des photos de films, purée je devais être complet cassée loool.. et pourtant j’y suis allée avec ma soeur pendant 5 ans et ceci jusqu’à la fin.. Alain le Chabin je me souviens méga bien.. mais j’ai zappé les photos de films loool

    1. Hello Pitchoune 🙂 la période films d’horreur sur le mur du fond c’était entre 68,69 et 73, après j’ai moins fréquenté, mais à l’époque j’y étais toutes les nuits, j’y ai même traîné mon père et pire ma p’tite soeur de 12 ans!!!!. j’ai très bien connu Alain durant toutes ces années j’étais amie avec sa famille et je n’ai strictement rien d’aimable à dire sur le personnage. Cool pour toutes celles et ceux qui n’auront connu que son coté « docteur Jekyll »

      1. ahh ok moi c’était à partir ( de mémoire ) de 73/74 et jusqu’à la fin puisque le dernier jour on y était avec tous les cop’s de la Bohéme et avec ma soeur on pleurait comme des madeleines looooool .. ahh déçue pour Alain je pensais que c’était qq1 de cool, enfin c’était aps non plus on s ‘éclate de rire, mais il était pas chiant

  11. Je ne sais pas pourquoi, je reçois les avis de msgs de Martine Paname mais je ne les vois pas ici
    « rue de la fontaine au roi « la bonne bière » !!!!!!
    j’ai traîné mes guêtres dans le coin , place ste marthe, rue st maur, rue du chalet, passage hebrard etc……………… on fréquentait les mêmes quartiers, les mêmes boites, vive nous!!!!! »

    Bon ben alors on se connait forcément car mes parents habite toujours dans ce quartier loool surtout si tu connais la place St Marthe tu connais mes frères et soeur et rue St Maur ben c’est chez moi loool enfin chez mes parents
    yeahhh on peut se faire un mail si tu veux pour pas peter l’ambiance musicale d’ici 😉

  12. « MartinePaname
    4 MAI 2018 À 21:53
    y avait « Max les yeux verts » un antillais qui excellait dans le pas glissé de James Brown »

    Max Cozéma ohh oui je m’en souviens bien de son nom en revanche moins de sa tête.. lol.. mais en même temps beaucoup de ceux qui allaient à la bohéme savaient faire le glissé de Jameeeeeeees brownnnnnnnn

  13. Bonjour à tous et spécialement à PITCHOUNE
    Voici la playlist de la bohéme, je pense que tu vas kiffer, fais moi un retour de tes impressions, je t’en remercie. Tu peux écouter tous ces titres sur youtube.
    BILL DOGETT « honky tonk popcorn »
    RODGER COLLINS « foxy girls in oakland »
    RICHARD MARX « funky four corners »
    KOOL AND THE GANG « kool and the gang »
    RAY BARRETO « together »
    ISLEY BROTHERS « get into something »
    GRANT GREEN « sookie sookie »
    BAR KAYS « sang and dance »
    SLY AND FAMILY STONE « dance to the music »
    EDWIN STAR « time »
    CANDIDO « beautiful »
    RAY BARRETO « soul drummers »
    BARRABAS « wild safari »
    PACIFIC GAS AND ELECTRIC « wade in the water »
    JIMMY GRAHAM « soul walk »
    EARL VAN DYKE  » runaway child running wild »
    BUDDY MILES  » we got to live together »
    THE WATTS 103 RD STREET RYTHM BAND « do your thing »
    DENNIS COFFEY « scorpio »
    RUFUS THOMAS  » do the funky chicken »
    OTIS REDDING ET CARLA THOMAS  » tramp instrumental »
    SYL JONHSON « different stroke »
    FELA KUTI AND AFRICA 70  » shakara oloje »
    JUNIOR WALKER « shotgun » et how sweet it is »
    THE METERS « à message from the meters »
    Et  » chicken strut »
    WILLIE HENDERSON « funky chicken » part 1 et 2.
    JIMMY SMITH « chains of fool »
    BOOKER T  » melting pot »
    Etc etc ………….
    Bonne écoute.

    1. ahh méga sympa Michel Leduc, ahh oui je te dis ça, je vais m’écouter ça tranquille pendant la semaine et le WE et je te dirais.. un grand merci Michel

      biz

  14. Merci Karim pour ce moment de partage 👍💙

    Qui se souvient du MEMPHIS ?

    3 Impasse Bonne Nouvelle, 75010 Paris
    Discothèque avec une piste pour musiques des années 60 à 80 et une piste généraliste, avec banquettes léopard.

    Très Bon souvenir également ! La bonne époque quoi !!!

    Cordialement djamel

    1. moi je m’en souviens.. mais ce ne sont pas de très bons souvenirs car on nous as refusé l’entrée; ma copine et moi étions accompagnées de 2 antillais..curieusement d’habitude on rentrait facile! voilà no comment.. ça m’a plutôt refroidi je suis retournée à mon Emeraude! c’était début 1980

  15. Bonjour,
    Le MEMPHIS et le TUBE, qui se trouvait en bas…
    Ma cousine Linette et mon frère Jean-Michel, y était tous les samedis soirs dans les années 71/72..et d’après leurs dires..c’était fantastique..
    L’ambiance, la musique (aux platines un certain ALAIN), l’endroit, enfin tout, ils sont restés fidèles à cette discothèque pendant des années.
    Les belles années..
    Véronique H.

  16. Salut a tous et toute
    Je viens de tomber par hasard sur un série médecin de nuit et vous imaginerez il y a le chalet du lac intérieur et extérieur filmer ainsi que la main bleue à Montreuil intérieur et extérieur filmer franchement super épisode pour les nostalgique et tout ca accompagner de son disco soul voila je voulais vous faire partager les anciens.

    1. bonsoir Mah

      j ai bien connu le chalet du lac dommage que je n’ai pas vu la série mais je sais qu’aujourd’hui cela à bien changer j’ai vu sur internet cela ne ressemble plus a ce que j’ai connu on y mange danse aussi en plus c’est privé enfin bref ce n’est plus vraiment le dancing d’antan, ensuite j’allais au wonder club beaucoup plus petite mais plus chaleureus a mon gout avec ses voutes en pierres c’était une formidable époque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.