Anthony Pecqueux

Anthony Pecqueux est sociologue, membre associé du Centre Norbert Elias. Il a consacré sa thèse de doctorat à chercher à dégager la portée morale et politique du rap français. Il travaille actuellement plus largement sur les pratiques culturelles urbaines.

Contributeur HAL : http://hal.archives-ouvertes.fr/aut/Anthony+Pecqueux/

Principales publications:

2010, « Paris à l’oreille », Critique n° 757-8 (« Vivement Paris ! »), p. 593-607.

2009a, & O. Roueff (dir.), Ecologie sociale de l’oreille. Enquêtes sur l’expérience musicale, Paris, Editions de l’E.H.E.S.S. (En temps & lieux).

2009b, Le Rap, Paris, Le Cavalier Bleu (Idées reçues).

2009c, « Une catastrophe patrimoniale : l’incendie du Château de Lunéville », in C. Traïni (dir.), Emotions… Mobilisation !, Paris, Presses de Sciences Po.

2009d, « Embarqués dans la ville et la musique. Les déplacements préoccupés des auditeurs-baladeurs », Réseaux n° 156 (« Usages des services mobiles multimédia »).

2007, Voix du rap. Essai de sociologie de l’action musicale, Paris, L’Harmattan (Anthropologie du monde contemporain).

Laisser un commentaire

Publié le 22 nov. 2012


Carnets de recherche