1986, terrain vague de La Chapelle

Une vidéo tournée il y a maintenant presque 25 ans donne à voir l’un des hauts lieux parisiens où l’on pouvait découvrir la culture hip hop au milieu des années 1980. Il s’agit d’un terrain vague, près du métro La Chapelle, dans le nord de Paris. Après quelques démonstrations de danse, on y voit le DJ Dee Nasty, futur animateur du Deenastyle sur Radio Nova, réaliser quelques performances de scratchs.

Dans Rap ta France1, Dee Nasty raconte comment ces blocks parties françaises sont nées :

Avec un copain, on décide d’organiser des free jam dans le terrain vague à côté du métro La Chapelle. C’était là que Bando et les graphers de l’époque venaient peindre sur les murs. Avec le métro aérien on se croyait à New York. Mon porte apporte ses enceintes, je trouve un loueur de groupe électrogène, ça coûtait cent trente balles pour la journée. J’amène avec le scooter les platines, les disques et j’installe tout ça dans le terrain vague. La première, c’était un samedi après-midi. Les gens étaient au courant par Radio 7. C’était deux francs l’entrée. c’était dans une ancienne usine, il y avait encore du carrelage et on avait nettoyé pour que les danseurs puissent breaker dessus. [...]

Au début, c’était entre nous, les habitués du terrain vague. C’étaient tous les mecs des cités qui étaient là, qui écoutaient du rap, qui étaient dedans. Ça m’a rassuré. Il y avait des mecs qui faisaient des graffitis, des breakers qui s’entraînaient et ça faisait plaisir à tout le monde. Et puis de samedi en samedi, ça arrivait, ça arrivait. Il y avait deux cents à trois cents personnes dans le terrain et les flics ont commencé à se poser des questions. On a fait ça d’août à novembre 86. Il y en a eu une dizaine, après ça commençait à cailler.

Au printemps, j’ai essayé de reprendre le terrain vague et on a eu un gros problème, ils avaient changé le commissaire. Des cars de flics sont arrivés et ont encerclé le terrain, tout le monde est partie en courant.2

Un autre extrait vidéo ce trouve ici. Merci à celui ou celle qui a partagé ces vidéos…

  1. José-Louis Bocquet, Philippe Pierre-Adolphe, Rap ta France. Les rappeurs français prennent la parole, J’ai Lu 1997 []
  2. Bocquet & Pierre-Adolphe, op. cit., p63-64 []

Imprimer ce billet Imprimer ce billet

2 réflexions sur “ 1986, terrain vague de La Chapelle ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <embed style="" type="" id="" height="" width="" src="" object="" allowfullscreen="" allowscriptaccess="" cachebusting="" bgcolor="" quality="" flashvars=""> <iframe width="" height="" frameborder="" scrolling="" marginheight="" marginwidth="" src=""> <object style="" height="" width="" param="" embed=""> <param name="" value="">